mercredi 17 août 2016

L'Argentine, destination rêvée des ornithologues


Amoureux des oiseaux, l'Argentine est votre paradis ! Plus de 1000 espèces y ont élu domicile. Et que vous soyez au milieu de la pampa ou en plein centre-ville, les plumes virevoltent à tout-va. Du nord au sud, offrez-vous un séjour ornithologique. On vous emmène ! 


Puerto Igazú

À l'extrême nord-est du pays, la petite ville de Puerto Igazú est la porte d'entrée d'un magnifique parc national. 67 000 hectares de forêt subtropicale, une végétation luxuriante... La biodiversité y est juste incroyable  ! C'est ici que vous découvrirez les célèbres et majestueuses chutes d' Igazú (un incontournable en Argentine !). Et planant au-dessus d'elles, des milliers d'oiseaux protégés. Vous admirerez notamment les martinets à tête grise défiant les rideaux d'eau pour rejoindre leur nichée sur la roche. Mais aussi plusieurs variétés de toucans et, clou du spectacle  : l’insaisissable aigle féroce. L'assourdissant bruit de l'eau mêlé aux chants mélodieux de près de 400 espèces d'oiseaux... La nature est à son paroxysme  ! 

Région d'Entre Rios 

À 2h au nord de Buenos Aires, bienvenue dans le dernier bois de palmiers Yatay  au monde. La région se compose d’estuaires, de forêts et de zones humides. Et c'est dans le Parc National El Palmar que vous vous adonnerez à votre passion. Vous trouverez notamment deux observatoires d’oiseaux  : le premier, en zone humide inondable, offre d’excellents panoramas sur la palmeraie  ; l’autre est situé près du fleuve Uruguay et du site historique "Calera del Palmar". Au programme  : pics champêtres, nandous, pepiteros, fruteros... Plus de 250 espèces à découvrir  ! Les plus patients et chanceux  partiront quant à eux,  en quête du pinson jaune, un oiseau en voie d’extinction.





Buenos-Aires

Arrivé dans la capitale, n'imaginez pas être en reste  ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, la ville est bordée par l'immense Reserva Ecológica de la Costanera Sur, un espace vert de 350 hectares ! Parmi les familles d'oiseaux que l'on retrouve en grand nombre : des ardéidés, des accipitridés (dont de magnifiques milans et buses de Harris), des cuculidés... Plusieurs espèces de perroquets comme les touis ou la  conure nanday sillonnent aussi le ciel alors que les canards à collier noir et sarcelles bariolées arpentent les marais. Et tout aussi caractéristique des lieux  : le  courlan brun, la spectaculaire  spatule rosée ou encore le remarquable fournier roux, emblème du pays. Un havre de paix dans lequel on recense près de 150 espèces !


Ushuaïa, Terre de feu

Vous voici désormais au bout du monde  ! Et ici, le parc Terre de feu offre un spectacle sans pareil. Seuls 2000 hectares sur 63 000 sont accessibles au public afin de protéger cette immense réserve... Mais vous ne serez pas dépourvus ! Entre les paysages lacustres, forestiers et maritimes, une faune aviaire aussi généreuse que variée enivrent les lieux. Près du lac de Fagnano, vous pourrez notamment observer des oiseaux indigènes tels que les perruches australes, les pétrels géants, les albatros à sourcils noirs. Les martins-pêcheurs à ventre roux patrouilleront également au-dessus de vos têtes tandis que le héron bihoreau stationnera sur la rive en quête de sa proie. En balade sur le canal de Beagle, vos premiers oiseaux pélagiques montreront rapidement le bout de leur bec  : vol des fulmars géants au ras des flots, puffinure de Magellan, colonies de cormorans impériaux... Et de retour sur la terre ferme, le bruants chingolo et merles austraux vous accueilleront dans les zones boisées. Une immersion parmi près de 90 espèces d'oiseaux !


Un véritable écotour  ! Et si vous souhaitez en savoir davantage sur tous les oiseaux d'Argentine et de Patagonie, connaître d'autres destinations magiques pour les observer, n'hésitez pas à contacter notre agence de voyage... Nous vous prendrons sous notre aile  ! 

mercredi 3 août 2016

Le Train des Nuages retrouve sa voie


Dommage de s'offrir un séjour dans le Nord-Ouest Argentin sans vivre cette expérience, celle d'un voyage entre ciel et terre. Alors, le voilà de retour  après 7 mois d'arrêt  pour rénovation : le Train des Nuages. Un périple en altitude à travers les montagnes vertigineuses de la Cordillère des Andes. 

Ce qui change... 

Depuis le 9 juillet dernier, le train mythique circule 3 fois par semaine  : les mardis, jeudis et samedis. Chaque trajet peut compter près de 300 voyageurs  ! Et pour garantir la sécurité de tous, les infrastructures ont été revues. Embarquez donc pour une aventure de 16h (en une seule journée) de Salta à San Antonio de los Cobres, petite ville minière. L'autre grande nouveauté  ? Le trajet ayant été considéré comme «  un peu trop long  » par de nombreux touristes, vous pouvez désormais choisir de retourner à Salta en bus. Le trajet initial étant un aller-retour et pas une boucle, vous gagnez du temps sans pour autant perdre une once de spectacle  ! 

Et ce qui ne change pas... 

La vitesse de croisière  : 35km/h. Idéal pour prendre le temps de contempler  ! Et côté décors, on prend les mêmes et on recommence  ! Vallées andines, hauts plateaux... La locomotive entraîne ses wagons dans des hauteurs que la civilisation ne sait atteindre. Installé confortablement dans votre siège, vous pénétrez littéralement le Nord-Ouest Argentin  via une voie unique faite de zigs et de zags permettant ainsi de gravir des sommets. Au programme  : les couleurs chatoyantes des quebradas, quelques ruines pré-incas, des immenses champs de cardons, des lacs salés et l'ascension ultime, le viaduc de Polvorilla à 4220 m d'altitude (224 m de long et 63 m au-dessus du vide)... De quoi dominer le monde ! 


Courant 2016, 19 000 voyageurs sont attendus à bord du Tren a las Nubes, soit presque le double de l'an dernier... Vous l'aurez compris, réservez vos places bien à l'avance pour éviter de rester à quai  ou contactez directement notre agence de voyage pour que nous nous en chargions.