mercredi 25 mai 2016

Jours fériés argentins : le 25 mai entre autres...



L'Argentine est dotée d'une histoire riche et souvent méconnue des Français. À retenir néanmoins quelques dates, parmi lesquelles le 25 mai, fête de la Révolution, premier pas vers l'indépendance du pays... Un jour décrété férié et fête nationale. Un jour que les argentins honorent tous les ans. 

Drapeau argentin, patriotisme - Révolution de mai


Révolution Argentine, court focus

C'était il y a plus de 200 ans... À l'époque, l'Argentine n'était pas encore le pays que nous connaissons aujourd'hui, mais une colonie espagnole et ce, depuis plus de trois siècles. Mais en 1810, l'heure est au changement. La guerre d'indépendance espagnole dure depuis deux ans quand en mai, après une suite d'événements politiques et économiques, le vice-roi Baltasar Hidalgo de Cisneros est destitué. Il laisse la place au premier gouvernement argentin : la Primera Junta. C'est un moment mémorable, mais l'indépendance définitive du pays ne sera acquise que 6 ans plus tard, le 9 juillet 1816 à San Miguel de Tucumán.

Tradition et festivités

En Argentine, le patriotisme est un véritable devoir civique ! Le 25 mai, des défilés et des messes sont organisés localement dans tout le pays et rassemblent de nombreuses personnes. À Buenos Aires, la Plaza de Mayo laisse place aux troupes militaires en costumes historiques. Le quartier traditionnel de Matadareros est quant à lui, noir de monde ; les gens y dansent et se régalent de la cuisine régionale. Mais c'est à la maison que le doux fumet de la tradition fait le plus frétiller les sens... Les familles se réunissent autour de la table pour manger des plats typiques de l’époque révolutionnaire. Au menu : empanadas de viande, locro argentin (ragoût à base de courge, de maïs et de haricots) et pastelitos (petits chaussons sucrés traditionnellement fourrés de confiture de coing).

Empanadas de viande


Les autres jours fériés et fêtes

Au-delà du 25 mai, l'éphéméride s'avère bien généreux avec les Argentins... Le pays détient le plus grand nombre de jours fériés au monde ! Il y a le 1er janvier, 4 jours pour Pâques, la fête du travail, le 20 juin pour el dia de la bandera (mort de Manuel Belgrano qui le premier hissa le drapeau argentin), le 9 juillet jour de l'indépendance... En 2016, on en compte 18 en tout, soit autant d'occasions de s'attabler ! Et comme les Argentins aiment festoyer, tous les prétextes sont bons pour inventer d'autres réunions familiales/amicales et réunir entre 15 et 60 personnes jusqu'à pas d'heure. Fête des mères, des pères, des grands-mères, des enfants, des amis, du printemps... Il y a aussi le carnaval (un événement particulièrement important dans le Nord Ouest du pays où décors et animations vont bon train pendant plus d'une semaine), tous les anniversaires (notamment les 15 ans des jeunes filles pour marquer leur entrée dans l'adolescence), le jour des innocents le 28 décembre (équivalent de notre « poisson d'avril ! » )...

Vous l'aurez compris, quels que soient l'endroit et la date à laquelle vous déciderez de voyager en Argentine, vous aurez l'occasion de festoyer. Mais l'idéal pour un 25 mai, vis-à-vis de la météo, est de partir découvrir le folklore du pays au gré des villes du Nord Ouest Argentin.