mercredi 1 juin 2016

Very Wine Trip : 3 grands cépages du NOA


Fin gourmet, fin gourmand... l'Argentine vous propose des vins en abondance. Ici, on produit (plus de 200 000 hectares de plantations) et on consomme (45 litres en moyenne par an et par personne). Dans le Nord Ouest Argentin, parmi de somptueux paysages, on allie donc plaisirs des yeux aux plaisirs de la bouche. Virée au rouge ou au blanc... Voyage au cœur des cépages.

Cafayate - finca las nubes


Le Malbec argentin

Originaire de France et plus particulièrement de la région de Cahors, il fut introduit en Argentine au 19e siècle. Depuis, il est devenu le cépage emblématique du pays, reconnu comme étant le meilleur au monde ! Il donne des vins rouges opulents, texturés et de couleur intense. En bouche, leurs tannins sucrés et ronds enivrent ; on retrouve des saveurs épicées et un fruité relativement tenace. Et pour les goûter, direction le village de Colomé. Au fin fond de la province de Salta, au pays des Calchaquis et à plus de 3000 mètres d'altitude, Altura Máxima, le vignoble le plus haut du monde vous attend. Un décor à couper le souffle face au Nevado de Cachi. 

Le Syrat

Au préalable utilisé pour réaliser des vins d'assemblage, la culture du Syrat s'est répandue au point d'en faire un vin de cépage ! Il permet d'obtenir des rouges très qualitatifs et aptes au vieillissement. Les couleurs sont intenses et les arômes variés : floraux (violette, réséda) pour les vins jeunes et plus poivrés, plus épicés avec l'âge. Avec un fort besoin d'ensoleillement, le Syrat s'est parfaitement adapté à la province de San Juan ou à celle de San Rafael. 

Le Torrontès

Des arômes intenses et tropicaux, des effluves parfois épicées, une petite similitude avec le gewurztraminer... Le Torrontès donne des vins blancs et secs totalement singuliers. Typique du pays, il s'agit d'un cépage de tradition, d'un raisin cultivé par de petites entreprises familiales qui distribuent la majorité de leurs produits en Argentine uniquement. On le trouve aux abords de Cafayate, à 1600 mètres d'altitude. Et pour découvrir cette terre de charme, on emprunte des pistes de sable, de cailloux via des paysages désertiques d'une beauté tout à fait sauvage... Une route époustouflante en provenance de Salta. 

Alors, envie de vous offrir un «  Very Wine Trip  » ? L'idéal selon nous  : partir découvrir les bodegas à vélo. Parce qu'entre boire et conduire, il faut choisir  !