mardi 28 janvier 2020


Le maté : Plus qu’une boisson, un rituel.

Le maté ou Yerba Maté est une boisson traditionnelle d’Amérique du sud. Elle est consommée principalement en Argentine, au sud du Brésil et du Chili, au Paraguay, en Uruguay. En Argentine et en Uruguay, on boit plus de maté que de café et ce à n’importe quelle heure de la journée.


Mate traditionnel

Origine

Il est très difficile de savoir quand cette boisson a vu le jour. Néanmoins, nous savons que les premiers consommateurs furent les indiens Guaranis qui peuplaient principalement le Paraguay, le nord de l’Argentine et le sud du Brésil. La boisson attira l’attention des colons espagnols qui vinrent au XVIème siècle et qui furent très surpris de l’excellent état de santé des indiens. 

L’arrivée des jésuites à la fin de ce même siècle va donner une nouvelle tournure à cette infusion encore très peu connue. Dés le XVIIème siècle, ils vont mettre en place un véritable commerce, ce qui vaudra à la boisson d’être nommée « thé des jésuites ». Après 1767, les jésuites sont contraints de quitter le « nouveau monde ». Leur enrichissement et leur exploitation de la yerba-maté ne plait pas aux gouvernements locaux. Ils  abandonnent leurs cultures, réduisant ainsi les plantations à néant. Il fallut attendre un siècle et demi plus tard pour que la production se redéveloppe et que le breuvage s’installe en tant que porte étendard des pays cités ci-dessus.

Représentation d’un indien guarani s’apprêtant à boire un mate

Dans le quotidien des Sud-Américains

Aujourd’hui le maté fait partie intégrante de la vie quotidienne d’un grand nombre de Sud-Américains. Qu’ils soient au travail, à la maison, entre amis ou en famille, il y a toujours une bonne raison pour « Matear »  (verbe Espagnol qui traduit littéralement l’action de boire le mate). 

Il est consommé aussi bien en zone urbaine qu’en campagne et dans toutes les classes sociales. 

En tant que Français, vous serez obligatoirement amené à tester cette boisson si vous passez par l’un des pays d’origine du maté. Avec son goût très amer, il est fort probable que la première gorgée ne soit pas la meilleure. Ainsi, il est plus que conseillé de réessayer plusieurs fois pour voir si vous n’aimez vraiment pas ça, ou au contraire si vous n’allez plus pouvoir vous en passer (souvenez vous de vos premières gorgées de café !).

Traditionnellement, accepter un maté ça sous entend de rentrer dans une discussion avec la personne qui vous le tend et les personnes autour de vous. À l’inverse, le refuser signifie ne pas « entrer dans le cercle » de discussion. En tant qu’étranger un refus polie n’est pas mal vu. 

Parmi les pays consommateurs de maté, on distingue 3 « numéro 1 » : 

-         Paraguay : Vous savez désormais qu’il est le pays historique de cette infusion devenue mythique et donc le premier pays à en avoir consommé.

-       Argentine : Le premier producteur de maté est bien loin devant les autres, pas moins de 165 000 hectares dédiés à la « yerba » ! Les marques de maté argentines sont par ailleurs excellentes en terme de marketing et sont les plus consommées au monde.

-       Uruguay : Les habitants de ce pays sont les plus gros consommateurs de maté. Avec en moyenne 8 kilos par an par personnes (contre 6.4 pour l’Argentine), l’Uruguay est le pays roi du maté. Que vous soyez en campagne ou dans les villes uruguayennes, vous serez stupéfaits de voir le nombre de personnes buvant du maté autour de vous.


Kit de mate

Une boisson en pleine démocratisation

Depuis quelques années, le maté est en pleine expansion mondiale. Son nombre de consommateurs ne cesse d’augmenter et plus seulement en Amérique du Sud. Beaucoup d’européens commencent à s’y habituer, mais également des habitants du Moyen-Orient comme en Syrie ou au Liban.

Cette popularisation du maté provient notamment des footballeurs mondialement connus (Messi, Cavani ou Griezman) qui ont été vus en train de partager un maté avec leurs coéquipiers avant un entrainement.

Des personnalités tels que Barack Obama ou encore le pape François (qui est argentin) ont été photographiés entrain de boire cette fameuse boisson. À l’occasion d’un périple de 8 jours dans 3 pays d’Amérique du sud en 2015, un journaliste interrogea le pape sur son secret pour pouvoir enchainer pareils voyages à son âge de 78 ans. La réponse au ton humoristique est unanime : « Tu aimerais bien dire que je me drogue ! Le maté est ce qui m'aide. Je n'ai pas essayé la coca, que cela soit bien clair ».


 Le pape buvant du mate

Les effets du maté sur l’organisme

Si le maté fait aujourd’hui autant parler de lui, c’est bien parce que ses vertus sont tout à fait à la mode actuelle. 

Les Guaranis le buvaient initialement pour lutter contre la fatigue, ce qui continue d’être la raison principale aujourd’hui. Mais ce n’est pas tout, il permet d’améliorer les performances cognitives et la vigilance, aide à lutter contre les maux de tête ou joue un rôle de simulant physique et intellectuel à court terme .

Attention cependant à ne pas trop en consommer sous peine d’être sujet à une insomnie. Boire du mate aurait également un effet positif sur la santé émotionnelle (argument non démontré scientifiquement) 
Au niveau de la composition : Il est composé à 90% d’antioxydant, est très riche en vitamine B et ne contient aucune matière grasse. 

Il est également un coupe-faim efficace et un hydratant au même titre que n’importe quelle boisson chaude.